Valdrôme - Lesches-en-Diois

Infos pratiquesInfos pratiques
Longueur : 16.0km
Durée : 7h
Dénivelée positif : + 940m
Dénivelée négatif : - 690m
APIDAE
Bulletin météoBulletin météo
Valdrôme

Valdrôme

Actuellement

15/05/2021

6 °
Pluie
Pluie
8.6 km/h
15/05/2021
Pluie
4 ° | 8 °
Prévisions :
16/05/2021
Pluie
7 ° | 12 °
Téléchargements
 
LESCHES
                                                      
C’est une sorte d’île aérienne : sur un confortable plateau, bien exposé et protégé des vents froids par la chaine du Puy, un bourg tranquille, bien exposé au soleil, qui ne se voit presque de nulle part. On y accède par deux routes dont la pente, les a-pics, les virages et l’étroitesse rebutent bien des touristes mais garantissent l’isolement et la tranquillité. Le randonneur y montera tranquillement par un sentier en forêt de pente moyenne et débouchera sur un plateau en pente douce, couvert de prés et de cultures, ou trône le Serre-Chaitieu, pyramide de marnes coiffée de forêt.
Face à ce spectacle, le village s’étage sur les premières pentes de la montagne du Puy. Il se présente d’abord par la place du Charrel, vaste esplanade ombragée faisant accessoirement boulodrome et portant un énorme peuplier (peut être un ancien « arbre de la Liberté »). Elle est bordée par l’Eglise, la Mairie et un vieil alambic abrité sous un auvent, mais reste ouverte vers le Sud, vers la plaine. Le village la borde dans les autres directions, par un dédale de rues selon un plan quelque peu anarchique. Le Temple, qui date du 19éme siècle est situé à l’extrémité Ouest. Il remplaça le Temple initial qui fut détruit en 1683, plus de 90% des habitants étant alors protestants.
 
Les Leschois furent sans doute les premiers à célébrer dès 1953 une « Fête de la Lavande ». Depuis elle retrouve chaque 15 août, devant la foule venue de tout le Diois, le charme de son esprit d’origine.
  
LES GRANGES DE LESCHES

On y accède à pied depuis Lesches par le col Lagier en suivant le GR91, ou en voiture par une piste qui rejoint ce bout du monde après un interminable cheminement. Au bout de la piste, apparait juste une grosse ferme habitée, ses dépendances et une chapelle, en somme un ermitage agricole. Des tilleuls, des noyers, des peupliers, des brebis, et une immense paix. Ce petit hameau serait sans doute oublié s’il n’avait été la première retraite du théologien et humaniste Marcel Légaut qui le quittera ensuite pour l’abbaye de Valcroissant et y reviendra pour y être inhumé. 
 
Jean-Jacques Veillet Administrateur Sur les pas des Huguenots
 -
Aucun commentaire pour le moment
Auteur :
Message :

 

{map_interactive}
Alerter Vous pouvez participer à la qualité de cette rubrique ! Merci d’alerter l’Office du tourisme de l’étape des données erronées que vous auriez constatées.

Offices de tourisme à proximité

Hébergements Partenaires $param{Sitra_Libelle_Hebergement_Partenaire

Autres Hébergements

Restaurants

Autres Services

Haut de page