Le Mas de la Barque - Génolhac

Infos pratiquesPraktische Information
Streckenlänge : 17.5km
Dauer : 5h
Aufstieg : + 474m
Abstieg : - 1389m
APIDAE
Dénivelé
Bulletin météoWetterbericht
Génolhac, Rhone Alpes
Prognose :

GÉNOLHAC

Au XIII° siècle, Génolhac était rattachée à la seigneurie d’Anduze.

Un couvent de dominicains y est fondé en 1300, après la croisade des albigeois.

En 1562 Génolhac est contrôlée par le huguenot Claude de Chalançon. En 1703 Nicolas Jouany qui avait participé à l’action de libération des prisonniers au Pont de Montvert, prendra la ville ; ce sera la seule ville de garnison prise par les camisards. La commune avait très tôt été gagnée par le protestantisme qui y restait fortement implanté, même après la révocation de l’Edit de Nantes en 1685. Ceci explique pourquoi fut établie à Génolhac une des quatre Missions « chargées de distribuer du seigle aux nouveaux convertis affamés, et aussi d’instruire ceux qui viendraient en chercher. » Les assemblées au désert perduraient cependant animées notamment par le prédicant David Quet. L’une d’entre elle fut surprise en mars 1688, sur dénonciation du curé de Génolhac. Cinq personnes y furent arrêtées.

Sur la liste des personnes condamnées aux galères pour fait de religion en mai 1690 on trouve le nom de Louis Leyris, chirurgien de Génolhac.

Les lettres de prédicants partant de Genève pour rejoindre les Cévennes indiquent qu’en 1690 la distance était parcourue 9 jours : départ de Genève le 22 janvier, arrivée à Génolhac le 30.

Il est à noter qu’un nouvel aménagement de la voie Régordane avait été envisagé au XVIII° pour assurer le contrôle des régions réformées. La voie Régordane est connue depuis le IX° siècle. Elle reliait le Puy en Velay et l’Allier à Saint-Gilles dans le Gard, d’où son autre nom : chemin de Saint-Gilles. Le port de Saint-Gilles fut abandonné au profit de celui d’Aigues-Mortes. La Régordane désigne l’ancienne province comprise entre Alès, Pradelles et Largentière. Cette grande voie a suscité un certain développement de la commune de Génolhac.

A voir : le centre bourg avec ses ruelles dans lesquelles sont encore organisées des fêtes médiévales ; voir de même les maisons en granit des XV° et XVI° siècles, l’église saint-Pierre datant du XI° siècle, remaniée au XVI° avec son clocher à peigne. Le temple a été construit au XIX° siècle, sur les ruines de l’ancien couvent dominicain.

Le pont aqueduc, appelé Pont de Jouany, date du XIV° siècle.

La commune a connu deux importantes épidémies de peste, en 1629, puis de 1721 à 1723.

Important fonds documentaire du Parc national des Cévennes. Voie Régordane (GR 700).

A la fin du XIX° siècle Cyprien Vignes, maire de la commune voisine de Vialas était fortement sollicité pour ses talents de guérisseur. Il obtenait des guérisons par sa seule prière. C’était un quasipèlerinage s’était alors organisé, notamment depuis la Suisse où il était surnommé « l’homme de Dieu dans les Cévennes ». Il fut même question de mettre en place une liaison ferroviaire entre Genève et Vialas.

Lieu et itinéraire d’évocation et de mémoire : Le chef camisard Jouany.

Dans la commune voisine de Chamborigaud se trouve le quartier du Pont de Rastel où l’écrivain Jean-Pierre Chabrol avait sa maison

 -

Tourismusauskunft

Maison de Génolhac

Génolhac  Génolhac

Génolhac est une cité médiévale

Téléphone : 04 66 61 10 55

Usine à tanin

Usine de Tanin  Génolhac

L'usine à tanin, datant de la seconde moitié du XIXe siècle à fonctionné jusqu’en 1964

Téléphone : 04 66 52 32 15

La Grand Rue_Genolhac© Olivier Prohin PnC

La Grand'rue sur le chemin de Régordane  Génolhac

La Grand’Rue de Génolhac est un important tronçon du chemin de Régordane. Cette route marchande et pèlerine d’origine antique a permis à de nombreux villages de devenir des villes-étapes et relais commerciaux incontournables.

Téléphone : 04 66 52 32 15

temple Genolhac

Le Temple  Génolhac

Le temple de Génolhac est à l’origine un ancien couvent dominicain, édifié en 1302 par Guillaume IV de Randon malgré l'opposition de l'évêque d'Uzès

Téléphone : 04 66 52 32 15

Pont de la Gardonette_Genolhac

Le pont de la Gardonnette  Génolhac

Ce petit pont enjambe la Gardonnette, une rivière qui prend sa source au pied du mont Lozère et qui se jette dans l’homol. Le pont est un ouvrage important pour la commune, il fait le lien entre le cœur et le chef de ville.

Téléphone : 04 66 52 32 15

Génolhac © Olivier Prohin PnC

L'église  Génolhac

L’église datant du XIIe siècle mais son architecture a fortement évolué suite aux démolitions et remaniements subis lors des guerres de Religion.

Téléphone : 04 66 52 32 15

Soubeyrane2

La rue Soubeyranne  Génolhac

La rue Soubeyranne relie la porte sud à la porte du château. Rue assez étroite, elle était autrefois bordée d’auberges, de greniers à foin, d’écuries pour les mulets et de maisons de maîtres

Téléphone : 04 66 52 32 15

Capture ffff

Tour Castrale  Génolhac

La tour de Génolhac à été construite au XIIe siècle selon un plan carré.

Téléphone : 04 66 52 32 15

rempart 22

Les anciens remparts  Génolhac

Les traces du passé médiéval au travers des anciens remparts de Génolhac.

Téléphone : 04 66 52 32 15

Place du Colombier_Genolhac © Sophie Brunet Direction de la Communication Alès Agglomération

Place du colombier  Génolhac

Place centrale du Village médiéval de Génolhac.

Téléphone : 04 66 52 32 15

Kein Kommentar vorhanden
Auteur :
Message :

 

{map_interactive}
Alerter Vous pouvez participer à la qualité de cette rubrique ! Merci d’alerter l’Office du tourisme de l’étape des données erronées que vous auriez constatées.

Ämter für Nähetourismus

Projektpartner Übernachtungsangebote Projektpartner Übernachtungsangebote

Andere Übernachtungsangebote

Pont du Mas1

Camping le Pont du Mas  CampingGénolhac

Venez découvrir un petit coin de paradis à l'ombre des châtaigniers pour vous ressourcer en pleine nature et au calme. Camping familial avec logement insolite face aux ciel étoilé du parc national des Cévennes.

Téléphone : 06 83 50 65 17
Téléphone : 06 33 76 64 36

Essen und Trinken

Andere Dienste

Nach oben