Jervis - Torre Pellice

Infos pratiquesInfos pratiques
Longueur : 18.0km
Durée : 8h
Dénivelée positif : + 658m
Dénivelée négatif : - 1860m
APIDAE
Bulletin météoBulletin météo
Torre Pellice, Piémont

Torre Pellice, Piémont

Actuellement

15/05/2021

14 °
Pluie
Pluie
15.3 km/h
15/05/2021
Pluie
7 ° | 14 °
Prévisions :
16/05/2021
Pluie
9 ° | 17 °
 
VAL PELLICE
 
La valle Pellice ou la Val Pellice en Italien, ou «le Val Pellice» en français, est une vallée des Alpes Cottiennes dans l’ancienne province de Turin. Elle est située au nord du Mont-Viso et est limitrophe du Haut-Guil. Elle doit son nom au Torrent Pellice qui la parcourt depuis les hauteurs du Mont Granero (3170 m) dans les Alpes Cottiennes. C’est la plus importante des trois Vallées vaudoises. La basse vallée jusqu’à Bobbio Pellice, ouverte à l’est, correspond à la zone d’habitation principale avec de nombreuses exploitations agricoles. L’espace se ferme dès la sortie de Bobbio à 750 mètres d’altitude et la vallée devient alors de plus en plus sauvage. La plupart des hameaux, borgata, sont abandonnés et les ruines y sont nombreuses. La borgata de Villeneuve, Villanova, est la plus élevée à seulement 1 250 mètres d’altitude, elle était autrefois le siège d’une caserne de carabiniers. Aujourd’hui c’est le point de départ pour les montées en refuges et les randonnées pour les cols vers le Queyras limitrophe.
 
TORRE PELLICE
 
Torre Pellice, est la commune la plus connue de la Val Pellice. Elle est le siège principal des institutions de l’Église évangélique vaudoise avec en particulier la Maison vaudoise (Casa valdese) dans laquelle se réunit le synode vaudois, le Temple vaudois et le Centre culturel vaudois qui héberge le musée et la bibliothèque. Tous ces bâtiments de la seconde moitié du XIXe siècle ou du début du XXe sont regroupés le long de la Via Beckwith, du nom de John Charles Beckwith, un général anglais qui contribua au financement du Quartier vaudois et de plusieurs écoles dans les villages des trois vallées.
 
CENTRE CULTUREL VAUDOIS
 
La Fondation Centre culturel vaudois a été créée en 1989, réunissant ainsi sous une gestion unique le riche patrimoine historique et culturel qui était alors éparpillé, dans le but de le mettre à disposition d’un plus vaste public: la bibliothèque, le musée, les archives et les collections. Située au coeur des vallées vaudoises, la fondation se trouve dans une zone frontière et, dans le contexte d’une réalité européenne en construction, désire être un lieu de rencontre et d’échange avec un esprit de pluralisme culturel. En réservant à l’avance, il est possible de suivre une visite guidée du musée, du temple et des lieux historiques des vallées vaudoises (différentes langues).
 

«Lou Jeanneït quitte son pays» de Pierre Blanc. Une évocation de l’exil des protestants du Queyras au 17e siècle. Editions du Queyras. 

 -
Aucun commentaire pour le moment
Auteur :
Message :

 

{map_interactive}
Alerter Vous pouvez participer à la qualité de cette rubrique ! Merci d’alerter l’Office du tourisme de l’étape des données erronées que vous auriez constatées.

Offices de tourisme à proximité

Hébergements Partenaires $param{Sitra_Libelle_Hebergement_Partenaire

Autres Hébergements

Restaurants

Autres Services

Haut de page