Cassagnas - Pont de Montvert

Infos pratiquesInfos pratiques
Longueur : 15.3km
Durée : 5h
Dénivelée positif : + 739m
Dénivelée négatif : - 676m
APIDAE
Dénivelé
Bulletin météoBulletin météo
Cassagnas

Cassagnas

Actuellement

15/05/2021

6 °
Pluie
Pluie
10.6 km/h
15/05/2021
Pluie
4 ° | 8 °
Prévisions :
16/05/2021
Pluie
5 ° | 12 °

LE PONT DE MONTVERT

En 1700, le Pont de Montvert était quasiment entièrement protestant et faisait limite entre les populations catholiques et les populations réformées. C’est au Pont de Montvert qu’en janvier 1702 l’abbé Du Chaila avait fait pendre la prophétesse Françoise Brès. C’est également au Pont que fut exécuté Pierre-Esprit Séguier le 11 août 1702.

Du Chaila avait réquisitionné au Pont de Montvert la maison d’André, notaire royal qui était poursuivi pour cause d’hérésie et se cachait dans les Cévennes ; ce dernier fut arrêté au Castandel, près de Saint-Germain de Calberte où il mourra en 1686. L’abbé avait aménagé les caves de cette maison en lieu de contention particulièrement sévère et c’est là qu’il tenait prisonniers les sept jeunes gens et le guide Massip.

Ainsi que prévu, la petite troupe d’une cinquantaine de personnes formée aux Trois Fayards entre dans la commune dont elle prend le contrôle. Abraham Mazel demande la libération des prisonniers, l’abbé finit par leur lancer la clé de la porte d’entrée… les attroupés constatent alors que Du Chaila n’entend pas libérer Jean Massip toujours enfermé dans un cachot, ils mettent alors le feu à l’édifice. Du Chaila se blesse en tentant de s’échapper par la fenêtre du second étage, reconnu, il sera arrêté, puis tué de cinquantedeux coups de couteau après avoir refusé de se repentir comme le lui aurait demandé Esprit Séguier : « Dieu ne veut pas la mort du pêcheur, mais qu’il se convertisse et qu’il vivre, accordons-nous lui la vie s’il est en état de nous suivre et de faire parmi nous les fonctions de ministre de l’Eternel », ce que l’abbé refusa : « plutôt mourir mille fois. »

Après ces évènements, deux groupes se forment. L’un pour continuer le chemin vers le Refuge, avec Jean Massip et s’éloigner ainsi de la scène du meurtre, l’autre pour poursuivre l’action de lutte contre la répression, avec une action tout aussi violente au hameau de Frutgères. C’est ainsi que les Cévennes s’embrasèrent.

Le pont qui enjambe le Tarn date du XVII° siècle. Les ponts précédents avaient été emportés lors de crues. Le bourg est dominé par le sommet de Finiels qui culmine à 1699 mètres et par les hameaux du Mont-Lozère, notamment l’Hôpital avec les croix de Malte gravées sur les pierres, de même, tout au sud, sur le Bougès, se trouve le hameau de Grizac avec le château de la famille de Grimoard dont était issu le pape Urbain V, (1310 - 1370).

Les transhumances ovines et les élevages de bovins restent importants sur le Mont-Lozère et le Bougès

En allant vers le Mas de la Barque, à proximité : La Fau des Armes où en il y eut en 1689 un essai de jonction avec les rebelles du Vivarais et en 1697 assemblée avec Roman. En juillet 1731, assemblée présidée par Corteiz, de retour de Suisse, avec Rouvière, Combes et Claris.

 -
Aucun commentaire pour le moment
Auteur :
Message :

 

{map_interactive}
Alerter Vous pouvez participer à la qualité de cette rubrique ! Merci d’alerter l’Office du tourisme de l’étape des données erronées que vous auriez constatées.

Offices de tourisme à proximité

Hébergements Partenaires $param{Sitra_Libelle_Hebergement_Partenaire

Autres Hébergements

Restaurants

Autres Services

Haut de page