Malvoyant
  • Version française
  • English version
  • Deutsche Version
  • Versione italiana
  • Nederlandse versie
  • Printen
  • Eeen pdf downloaden
  • De lettergrootte verhogen
  • De lettergrootte verkleinen
  • Opzet van de site
  • Contact

Reisdagboek


Jean-Marie

Jean-Marie


Posté le 28/09/2016

Le 1er mai 2016 je partais du Poët-Laval seul pour rejoindre Bad Karlshafen le 26 juin 2016. Ce qui fait +ou- 1600 km en 2 mois.

Je vous transmets un extrait de mon carnet de route: "le chemin des Huguenots, la trilogie du pèlerin"
" Partir seul pendant des mois sur de si longs chemins par tous les temps, aller vers l'inconnu, rencontrer des gens est un rendez vous que je ne louperai pour rien au monde. Jusqu'à quand ? Dieu seul le sait ! Le chemin des huguenots s'est présenté à moi et je l'ai aimé aussitôt. Je l'ai détesté parfois..."
" Ce chemin m'aura au moins appris l'humilité. Je partais avec une certaine assurance. Oui j'ai fait Compostelle, j'ai fait Rome et alors! Que pouvait-il m'arriver? Johannes m'avait pourtant averti. Ce n'est pas un chemin de pèlerinage, c'est un chemin d'exil, un chemin de souffrance. Mais c'est aussi un chemin de courage et d'espoir. J'ai vraiment ressenti, dans la première partie du chemin en France, cette dureté, cette souffrance jusqu'à l'extrême. Dans la deuxième partie, c'est le regard des autres, l'incompréhension à cause de la langue mais j'ai aussi ressenti de la bienveillance, de la gentillesse et du respect. Se replonger dans notre histoire en parcourant ce chemin c'est quelque chose de vraiment particulier..."


Anne et Michel

Anne et Michel


Posté le 31/08/2016

Anne et Michel Degrand-Guillaud, le Président de l'Association nationale Sur les pas des Huguenots, ont parcouru en couple le sentier depuis Le Poët Laval à Genève du 1er au 26 juin 2016. Suit le lien vers le blog de leur périple.
Pour visiter le blog de leur périple CLIQUEZ ICI.


Récit de Richard

Récit de Richard


Posté le 25/08/2016

Avec mes meilleures salutations et toutes mes félicitations pour le fléchage du chemin. Vraiment sympathique le petit bonhomme bleu et son chapeau, rassurant sur ce trajet qui sinue parfois loin des humains, que du bonheur, avec tout de même des rencontres humaines fort gratifiantes et enrichissantes, ouf, ça existe encore.
LIRE LA SUITE ICI.


VARIANTE VÉLO - Récit par Gérard Dangles

VARIANTE VÉLO - Récit par Gérard Dangles


Posté le 25/03/2016

Suite à la collaboration avec les clubs cyclotouristes "Les Déjantés de Mens en Trièves" (38) et le club de Saillans (26), nous sommes en mesure de vous présenter ici le parcours de la variante Sur les pas des Huguenots "à vélo". 

Gérard Dangles du Club de Mens vous propose ICI un récit de ce parcours.

TÉLÉCHARGEZ ICI LES TOPO-FICHES DE CE PARCOURS ! 


Nicole

Nicole


Posté le 27/06/2015

Bonjour et compliments pour tout ce que vous avez fait et que vous continuez à faire pour que nous ayons tous du plaisir à fréquenter ce sentier.
Avec des amis du CAF de Romans, nous avons commencé le Sentier des Huguenots à Poët Laval le lundi 1er juin jusque Die où nous avons repris le bus.
Tout d'abord, un grand merci pour avoir accepté d'ouvrir le musée 1h plus tôt. Les explications que nous avons eues et ce que nous avons pu voir dans votre petit musée étaient une belle "mise dans l'ambiance". Cela a été un plus dans notre petit voyage.

 

Les hébergements dont nous avons profité méritent d'être félicités :

  • Bourdeaux avec son gîte spacieux, l'accueil des hôtes et la connaissance des sentiers du propriétaire, les tables et les chaises sous le tilleul, la terrasse...
  • Rimon, l'accueil très chaleureux de Fanette, sa cuisine recherchée et typique.
  • l'Arche des 3 Becs. Là, d'accord, c'est le luxe ! L'endroit est paradisiaque mais cela n'empêche pas également un excellent accueil et une excellente cuisine très recherchée.

Nous n'avons rencontré que deux couples durant les 5 jours d'itinérant. En revanche, j'ai été très surprise que certaines personnes s'engagent sur ce Sentier avec seulement vos fiches (même si je reconnais qu'elles sont très bien faites) et pire, sans pharmacie alors qu'on fait de très nombreux kilomètres "sans âme qui vive". Pour la petite anecdote concernant les fiches, quand nous sommes arrivés à l'Office de Tourisme de Bourdeaux, nous avons mentionné : « le balisage, très bien ». Et juste après nous, un couple qui n'avait que les fiches, a dit : « le balisage, pas bon »…

Pour notre part, nous connaissions déjà plusieurs parties de ce Sentier mais l'itinérant donne un "plus" à la randonnée et nous sommes passés par des endroits que nous n'aurions pas choisis pour une randonnée à la journée parce que trop de piste mais tellement beaux pourtant. Je pense tout particulièrement à la piste après Rimon, au petit matin avec des vues magnifiques !

En juillet, mon mari et moi irons en faire une toute petite partie après Grenoble (plateau de Saint Pancrasse, Saint Bernard).

Et en octobre, nous serons à nouveau un groupe de cafistes pour effectuer Die/La Richardière (remplaçant le Percy; j'ai choisi cette étape pour arriver sous le Mont Aiguille et terminer en beauté avant de reprendre le bus ou le train à Clelles).

Encore merci pour votre travail ! Bien cordialement.
Nicole 


Annie et Olivier

Annie et Olivier


Posté le 11/11/2014

 
Nous décidons de participer à l’AG 2014 de l’association « Sur les Pas des Huguenots » tenue à Motz en Savoie le 13 juin. Nous y partons en co-voiturage.

Nous profitons de cette venue pour préparer notre randonnée d’août dont l’objectif est de conclure la partie française du « Sentier » entre Grenoble et Genève. Accueillis au pied du Massif de La Chartreuse chez une amie rencontrée sur le chemin en 2013, avec elle et son fils nous explorons les étapes de leur environnement au Col de Marcieu.

LIRE LA SUITE DU RÉCIT ICI


Jochen Sicars

Jochen Sicars


Posté le 01/11/2014

Sur les pas des Huguenots dans la Chartreuse 

Apparemment, la randonnée sur le Sentier des Huguenots comporte des risques de dépendance. Après avoir réussi à échapper à l’alcool, aux cigarettes et autres substances addictives, je suis devenu complètement « accro » à la randonnée depuis bientôt quatre ans.

LIRE LE BLOG ENTIER DE JOCHEN ICI.


Annie et Olivier

Annie et Olivier


Posté le 15/03/2014

En Juillet 2010, un article du mensuel protestant " Ensemble " nous a interpellés. Il annonçait l’ouverture du Sentier de l’Exil Huguenot alors que notre couple faisait le projet de vacances itinérantes en Drôme Provençale. A l’évidence, cette proposition originale de randonnée répondait à notre attente.
Trois ans plus tard, nous reprenons le Sentier avec pour cap Grenoble.
Cette fois-ci nous voulons voyager comme des jeunes au budget serré. Nous achetons une tente légère d’1kg et prévoyons un hébergement économique.